En bref

Energétique du bâtiment et du quartier

NPR, HEAI-FR

Jacques Robadey

novembre 2019 - décembre 2021

Un réseau fribourgeois intelligent basé sur la technologie Lora pour gérer le trafic, la qualité de l’air et les nuisances sonores.

Ce projet, dont la première étape a été le travail de semestre d’un étudiant en Télécom, vise le développement de nouveaux services basés sur la technologie LoRa pour les agglomérations de Bulle et Fribourg, qui font face à de nouveaux défis dus à leur fort développement démographique. Pour y répondre, trois instituts de la HEIA-FR (iSIS, Energy et iCoSys) travaillent avec un consortium de huit entreprises privées et publiques.

L’innovation s’est tournée aujourd’hui vers la création de nouveaux services fondés sur les récentes technologies de communication de l’internet des objets, où les données obtenues servent à automatiser des systèmes de gestion et à informer des utilisateurs distants. LoRa (Long Range) – déjà testée dans la ville de Sierre lors d’un précédent projet NPR (LPWAN-VPN) – semble être la technologie idéale pour recueillir les informations clés d’une ville. En effet, elle permet la récolte d’informations dans un périmètre de plusieurs kilomètres, avec une faible puissance et une consommation énergétique modérée, et sans besoin de licence.

À Fribourg et à Bulle, dans le cadre de ce projet, des caméras intelligentes seront installées à des endroits stratégiques dans le but de mesurer l’intensité du trafic : le nombre de véhicules par minute, le type de véhicule, leur vitesse et la distance inter véhicule. Ces données anonymisées seront transmises, via LoRa, à une plateforme centrale permettant le stockage de données et la visualisation de l’état du trafic en temps réel. Des analyses pourront ainsi être entreprises au niveau géographique et historique : à quelle heure et sur quel carrefour les embouteillages se forment-ils et quel est à ce moment-là l’engorgement sur les routes alternatives ?

Le but étant de rendre le trafic routier plus « smart » afin d’améliorer la qualité de vie dans les villes, d’autres capteurs permettront de mesurer la pollution atmosphérique et sonore afin de découvrir l’existence ou la non-existence de corrélations entre ces données et le trafic routier. L’impact de pics de trafic sur les pollutions atmosphérique et sonore pourra ainsi être établi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales