En bref

Technologies de surface de moules, Nanotechnologie

fonds publics

janvier 2017 - décembre 2020

L'objectif du projet Super-Moules est l'optimisation du processus d'injection de plastique en optimisant les traitements de surface des moules.

Eureka Illustration

Le projet EUREKA Super-Moulds est financé conjointement par le Fonds d'innovation du Danemark et la CTI/Innosuisse suisse.

Le projet a débuté en janvier 2017 pour une durée totale de quatre ans. Cette collaboration de sept partenaires danois et trois partenaires suisses se concentre sur l'optimisation du processus d'injection de plastique en optimisant les traitements de surface des moules. Le démoulage de pièces plastiques complexes est compliqué par le collage et la friction élevée entre le polymère et la surface du moule, ce qui entraîne de longs temps de refroidissement pour éviter la déformation, des interruptions du processus dues au nettoyage et une réduction de la durée de vie du moule. L'objectif de ce projet est d'adapter les revêtements et les textures de la surface du moule pour obtenir des propriétés anti-adhérentes optimales pour un ensemble de types de plastiques commerciaux.

Ce consortium est basé sur une approche complète de la chaîne de valeur dans le domaine de la transformation des matières plastiques ; en commençant par le fournisseur de matériau polymère (Dupont de Nemours-CH), les parties prenantes dans la technologie de texturation de surface (Agie Charmilles SA-CH et Agie Charmilles New Technologies-CH) et le revêtement (Centre de tribologie, Institut technologique danois-DK) jusqu'au fournisseur d'outils de moulage (Winther Mould Technology-DK). L'institut national de métrologie danois (DFM) apporte son expertise dans l'analyse de la rugosité de surface et le partenaire universitaire (iRAP-CH) centralise les essais d'injection. Les utilisateurs finaux (Novo Nordisk, Michael Lundbech, SP Moulding et Giboplast) contribuent à la définition des géométries appropriées des pièces plastiques pour étudier et valider les résultats finaux dans les conditions de production. La Fédération danoise des plastiques et le Groupement suisse des plastiques favoriseront la pénétration du marché en publiant les résultats.  L'Institut de recherche appliquée sur les plastiques (iRAP) joue un rôle clé dans ce projet puisque ce partenaire centralise les tests d'injection.

website du projet

Pour plus d'informations:

- Increasing the injection moulding productivity through EDM surface modulation

- Micro-nano technology for higher productivity in plastic processing

- Laser texturing allows for reducing injection cycle time by 15%

Partenaires du projet 
- Danish Technological Institute.
- Winther Mould Technology.
- Danish Fundamental Metrology.
- GIBO PLAST, SP Moulding and Novo Nordisk.
- Danish Plastics Federation.
- Haute école d’ingénierie et d’architecture Fribourg, CH.
- DuPont, CH.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales