En bref

Interactions entre lieux et usagers

Organisme public, Smart Living Lab, HEIA-FR

ORTQAI, OFSP, SEN & SdE du canton de Fribourg, Association QualiVentil, EPFL, SUPSI, MINERGIE

Joëlle Goyette Pernot
Répertoire des compétences

mai 2021 - décembre 2023

Une bonne qualité de l’air dans les écoles primaires du canton de Fribourg : enjeux et conditions.

Situation dans les salles de classe

Les jeunes enfants et ceux qui fréquentent l’école primaire sont particulièrement sensibles à la qualité de l’air intérieur (QAI) en raison du stade de développement de leurs systèmes respiratoires et immunitaires. Plusieurs études relèvent la prévalence d’asthme et d’allergies respiratoires au sein de cette population (voir état de l’art).

Au-delà du CO2, d‘autres polluants directement associés aux activités scolaires et aux fournitures employées dans les salles de classe, aux matériaux de construction et d’ameublement, aux pratiques et à la fréquence des nettoyages mais aussi aux conditions du terrain et à l’environnement extérieur dans lequel se situe le bâtiment peuvent également avoir des effets plus ou moins délétères sur la santé des enfants. Il est nécessaire de connaître ces polluants et leurs sources pour les réduire afin d’améliorer la qualité de l’air.

Etude de 2013-2015

en collaboration avec certaines communes des cantons de Berne, de Vaud et des Grisons, l’Office fédéral de la santé publique a conduit une étude durant deux hivers de 2013 à 2015 dans le but d’évaluer la qualité de l’aération dans les écoles de Suisse. La qualité de l’air intérieur y était insuffisante dans les deux tiers des salles de classe avec fenêtres à ouverture manuelle.

Campagne de mesures du canton de Fribourg

Le Service de l’énergie du canton de Fribourg lance une vaste campagne de mesure de la concentration en CO2 dans toutes les salles de classes du canton avec élaboration d’un volet pédagogique à l’adresse des enseignants et des enfants. croqAIR s’est vu attribuer ce mandat. Environ 1500 salles réparties dans 96 cercles scolaires sont concernées. SCOL’AIR profite de cette opportunité et élargit les objectifs initiaux – mais dans un nombre plus restreint de bâtiments - avec des mesures de polluants supplémentaires et un focus approfondi sur les solutions techniques et d’usage envisageables pour garantir un air de bonne qualité.

Projet pilote

SCOL’AIR est le premier projet soutenu par le comité de l’Observatoire romand et tessinois de la qualité de l’air intérieur (ORTQAI). A ce titre, il fait office de projet pilote et prospectif qui répond aux objectifs de cette structure naissante qui sont d’une part de fédérer les ressources allouées à la problématique de la qualité de l’air intérieur en Suisse romande mais aussi de fournir l’opportunité aux chercheurs de mettre en commun et de partager leurs compétences. Le canton de Fribourg fait preuve d’exemplarité en initiant ce projet dans le contexte du Smart Living Lab.

Objectifs du projet

Au-delà de la « simple » mesure des différentes familles de polluants dans l’air des écoles, SCOL’AIR-FR a pour principal objectif d’identifier et de comprendre les enjeux multifactoriels de cette problématique (humains, économiques, techniques, en lien avec la durabilité des bâtiments) dans le but de déployer de la manière la plus efficace possible des solutions techniques ou d’usage efficaces et adaptées à l’environnement et à la nature des problèmes rencontrés, dans les bâtiments présentant une « mauvaise » qualité de l’air intérieur.

SCOL’AIR profite de cette opportunité et élargit les objectifs initiaux – mais dans un nombre plus restreint de bâtiments - avec des mesures de polluants supplémentaires et un focus approfondi sur les solutions techniques et d’usage envisageables pour garantir un air de bonne qualité.

Histoire de recherche sur le site de Smart Living Lab

Article sur Frapp 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales