Professeure en génie civil Fabienne Favre Boivin a présenté les résultats du projet Silvo au Salon Bois à Bulle

Dans un avenir proche, développements agricole, urbain et industriel seront fortement liés à la disponibilité d’une eau de qualité (et seront concurrents pour celle-ci). Il va falloir donc pour des villes de grande taille avoir recours, plus encore qu'aujourd'hui, à un stockage de l'eau dans des réservoirs souterrains (aquifères rechargés artificiellement). 

Face à ce constat, la recherche d'une meilleure solution semble doublement pertinente. Un des sous-produits du bois, le biochar se relève très efficace dans l'épuration des eaux. L'objectif du projet Silvo, mené par la professeure Fabienne Favre-Boivin était de définir la viabilité économique et écologique du traitement des micropolluants par le biochar. 

Plus d'informations sur le projet 

Article dans la Liberté

14 febbraio 2023