Le radon est une problématique qui se pose constamment dans le cadre des nouvelles constructions et des rénovations de bâtiments existants.

Son impact sur la santé n’est plus à démontrer. Il est reconnu comme étant une des principales causes du cancer pulmonaire après le tabagisme. De ce fait, il mérite des professionnels de la construction une appropriation de plus en plus adaptée et précise des techniques et méthodes à mettre en œuvre dans le bâtiment pour réduire ce risque. Le site http://www.radonsolutions.ch mis en ligne en octobre 2023 propose, en libre accès, une série de fiches techniques contenant recommandations, détails constructifs et exemples d’interventions réalisées.

Communiquer par l’exemple pour une meilleure prise en compte du risque radon dans le bâtiment

Les fiches, disponibles en italien, français et allemand ont été pensées selon le type d’intervention : en mode préventif dans le bâtiment neuf ou correctif pour le bâtiment existant. Les mêmes solutions peuvent ainsi être proposées dans les deux situations mais avec des effets différents. Ce projet s’est évertué à évaluer les avantages et les inconvénients des interventions proposées au regard du contexte et à fournir des informations de nature qualitative sur efficacité, durabilité, caractère invasif et coûts d’exploitation et de mise en œuvre, afin de rendre ces solutions appréciables et applicables à bon escient par le plus grand nombre.

Une documentation sans caractère normatif

Cette documentation n'a pas de caractère normatif. L'efficacité des solutions proposées dépendra des choix qui seront effectués par la maitrise d’ouvrage et de leur mise en œuvre. En effet, cette documentation ne remplace pas le consultant radon, professionnel ayant suivi une formation reconnue par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et donc en mesure de proposer les solutions les plus appropriées pour un bâtiment à faible concentration en radon. Ces experts figurent sur une liste disponible sur le site www.ch-radon.ch.

Des services techniques régionaux de la confédération pour accompagner professionnels et population en général

Depuis 2009, trois hautes écoles (SUPSI, HEIA-FR et FHNW) abritent les services techniques régionaux pour la gestion du risque radon dans les bâtiments. L’objectif est de former des consultants radon reconnus par l’OFSP, de proposer des formations continues ouvertes aux professionnels de la construction, de communiquer avec les autorités locales et de porter des projets de recherche scientifiques et techniques sur la question du radon et de la qualité de l’air intérieur plus globalement. La volonté de l’OFSP est que cette problématique de santé publique soit gérée au plus près des besoins. Ces services répondent donc tant aux appels des professionnels de la construction que du public en général.

Une ouverture vers l’Europe

La documentation, présentée lors de la dernière conférence ROOMS 2023 (Radon Outcomes Mitigation Solutions) à Luxembourg les 10 et 11.10.2023, a été appréciée par les partenaires européens pour la qualité du contenu et le principe de la gratuité de la mise à disposition. La traduction en anglais et l’adaptation aux normes et à la nomenclature européenne du document sont en cours d’approbation.

7 novembre 2023