Optimiser la gestion des données dans un projet de construction

La méthode BIM (Building Information Modeling) change drastiquement la manière de construire. Elle permet notamment d’augmenter la productivité dans la construction.

En phase de projet, cette méthode favorise une réflexion partagée. En phase de réalisation, elle propose diverses possibilités de travail collaboratif à travers des formats de données interopérables et des plateformes d’intégration des modèles.

Elle facilite le transfert de données en phase de réception et l’utilisation des données en phase d’exploitation.

En bref

CAS - Certificate of Advanced Studies

12 crédits
Environ 360 heures de travail

7800 CHF

15.01.2020

Français

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg

Début de la formation : fin janvier

Titre délivré

CAS - Certificate of Advanced Studies HES-SO en Coordination BIM (Building Information Modeling)

12 crédits ECTS

Pourquoi ce CAS ?

Les outils numériques transforment la gestion des processus de construction, ils permettent d’intégrer une flexibilité nouvelle dans le développement et l’exécution de projets. Le cycle de vie entier d’un ouvrage est concerné, de l’avant-projet jusqu’à son exploitation.

Cette méthode qui change drastiquement la manière de construire est appelée BIM (Building Information Modelling). C’est grâce à sa possibilité d’augmenter la productivité de l’industrie de la construction qu’elle s’impose de plus en plus comme la méthode par excellence.

En phase de projet, elle favorise une réflexion partagée. En phase de réalisation, elle propose diverses possibilités de travail collaboratif à travers des formats de données interopérables et des plateformes d’intégration des modèles. Enfin, elle facilite le transfert de données à la phase de réception pour leur utilisation pendant la phase d’exploitation.

La gestion de l’échange ordré et coordonné d’informations, clé de voûte de la méthode BIM, nécessite, en plus de compétences solides dans les métiers de la construction, une capacité à s’intégrer et à communiquer dans un processus global.

Objectifs

  • Évaluer les niveaux de maturité BIM
  • Développer des stratégies BIM adaptées au projet
  • Identifier les besoins du maître d’ouvrage et les traduire en méthodes de coordination BIM efficientes
  • Concevoir et gérer un environnement commun de données, interopérable à flux multiple
  • Contrôler la qualité des données échangées
  • Interagir avec des technologies AIC (Architecture, Ingénierie et Construction) telles que :
  • Système d’information géographique (SIG)
  • Fabrication assistée par ordinateur (FAO)
  • Facility Management (FM)
  • Gestion et maintenance assistée par ordinateur GMAO

Thèmes abordés

  • Le BIM, un microcosme dans le macrocosme de la construction :
  • État de l’art, gestion de projets de construction, définition des objectifs de la maquette numérique (MN), Level of Development (LOD) et contexte juridique
  • Are you BIM-ready? : Évaluation du degré de maturité BIM, développement stratégique pour la migration à la MN BIM
  • Construction de la MN: Protocoles, manuels, structures, modèles, outils et technologies
  • Planification d’un environnement commun de données : Établir un plan d’utilisation, de modélisation et de coordination
  • Développement d’un «Information Delivery Manual» (IDM) selon les besoins du MO, sa réalisation dans un «Model view Definition (MVD)», gestion du flux de données et des plateformes collaboratives dans des formats interopérables
  • De l’échelle territoriale aux détails de construction, interaction de la MN avec les SIG et la préfabrication FAO
  • Modèle de données pour l’exploitation de la construction, Facility Management

Structure

  • Module 1: Introduction au BIM, structure, outils et flux
  • Module 2: Le microcosme du BIM : Maquette numérique
  • Module 3: Collaboration et interopérabilité
  • Module 4: Le macrocosme de BIM : Vers un environnement numérique ouvert
  • Travail final

Forme de l’enseignement

L’enseignement est réparti sur un semestre, en quatre semaines blocs de cinq jours de cours et séminaires. A son terme, 200 heures sont consacrées au travail final.

La formation demande à chaque participant-e un investissement d’environ 360 heures de travail, correspondant à 12 crédits ECTS (European Credits Transfert System).

Le cursus est réparti en 160 heures de contact (cours et séminaires) sur quatre modules et 200 heures partagées entre le travail personnel et le travail final.

L’enseignement est donné en français.

Public cible

Chefs de projets maîtres d’ouvrages publics et privés

Architectes, ingénieurs civils et CVSE

Entrepreneurs, chefs de projets, directeurs de travaux d’entreprises générales et totales

Responsables et gestionnaires d’exploitation, Facility Manager

Économistes de la construction avec expérience dans la construction

Conditions d’admission

Prérequis

Pour chaque participant-e, de bonnes connaissances sur les logiciels de conception assistée par ordinateur CAO, des tableurs et des environnements informatiques sont nécessaires.

Admission ordinaire

Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école dans le domaine de l'architecture, du génie civil ou apparenté (titre Bachelor ou équivalent) et attester d'une expérience professionnelle d'au moins deux ans dans les processus de construction, pilotage de projet, conception et réalisation comme responsable de projet.

Etre titulaire d’un diplôme d’une haute école (titre Bachelor ou équivalent) dans un autre domaine et pouvoir attester d'une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans les processus de construction, pilotage de projet, conception et réalisation comme responsable de projet.

Les décisions d’admission sont prises dans l’ordre d'arrivée des inscriptions.

Admission sur dossier

Les personnes qui ne sont pas titulaires d’un diplôme d’une haute école (titre Bachelor ou équivalent) peuvent être admises par une procédure d’admission sur dossier (ASD) si elles peuvent attester d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine de la construction. Le nombre de personnes admises par la procédure ASD est limité. Une commission d’admission traite de l’admission de ces candidat-e-s selon la qualité du dossier sur la base des critères figurant dans le règlement du CAS.

Remarque

Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront examinés et pour autant que la taxe d’inscription ait été acquittée.

En s’inscrivant au CAS, le candidat ou la candidate autorise la HES-SO (ou la haute école) à requérir des informations complémentaires dans le cadre du traitement de sa candidature auprès des écoles préalablement fréquentées et il ou elle autorise ces dernières à fournir les informations y relatives.

Toute information erronée ou remise de document falsifié peut conduire au refus définitif d’admission, à l’annulation de l’inscription, respectivement l’exclusion de la HES-SO.

Nombre de participant-e-s

Nombre maximum de participant-e-s : 20

En cas de nombre insuffisant d’inscriptions, les organisateurs se réservent le droit d’annuler ou de reporter le cours. 

Coûts

  • Taxe d’inscription CHF 200.–
  • Taxe de cours pour le CAS CHF 7’600.-

Les taxes doivent être payés avant le début de la formation.

Désistement

L’inscription est définitive.

Pour tout désistement, la taxe d’inscription de CHF 200.- est retenue pour couvrir les frais administratifs.

Tout désistement doit être annoncé par écrit au service de la formation continue. La date de réception de l’annonce fait foi.

En cas de désistement entre 30 jours et 15 jours avant le début du CAS, la moitié de la taxe de cours est due.

La totalité de la taxe de cours sera exigée en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du CAS.

L’abandon en cours de formation (cours ou travail final de CAS) ne donne droit à aucun remboursement.

Organisation

Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, Service de la formation continue

Haute école spécialisée de Suisse occidentale HES-SO

Responsable du CAS

Redouane Boumaref, Responsable du CAS, professeur HES

Comité de pilotage

Redouane Boumaref, professeur HES, chercheur institut Transform, HEIA

Dr Bernard Cache, professeur associé, Directeur du laboratoire CNPA, EPFL

Dr Bernd Domer, professeur associé, responsable de l’institut inPACT, hepia

Mme Kai Halbach, Directrice Suisse romande, cheffe de filiales, CRB

Mme Anna Hohler, responsable SIA-Form Suisse romande, SIA

Renaud Joliat, professeur, responsable de la filière Génie civil, HEIA

André Oribasi, professeur ordinaire HES, Doyen et chef du département EC+G, HEIG-VD

Inscription

Formulaire d’inscription

Inscription en ligne

Documents demandés :

  • lettre de motivation
  • curriculum vitae
  • diplômes
  • pièce d'identité valable
  • permis de séjour
  • carte AVS
  • justificatif de paiement de la taxe


Contact

Redouane Boumaref

Responsable du CAS

 

Information et administration

+41 26 429 66 06

+41 26 429 65 98

formation.continue-heia@hefr.ch

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales