Années 1888 - 1901

  • 1888 Léon Genoud, instituteur devenu homme politique crée à Fribourg le Musée industriel cantonal. On y dispense des cours du soir en lien avec l’industrie dans le but d’instruire la population.
  • 1896 L'Ecole des Métiers est fondée. La première volée compte 14 apprentis : 12 tailleurs de pierre et 2 mécaniciens.
  • 1898 L’Ecole des Métiers est rebaptisée l’Ecole des arts et métiers.

Années 1901 - 1910

  • 1901 L’économie a besoin de contremaîtres et de chefs d’atelier. L’école crée une section technique au côté des apprentis afin de dispenser plus de cours théoriques. L’Ecole des arts et métiers devient alors le Technicum cantonal.
  • 1902 Le Technicum crée une section féminine avec la mise en place sur trois ans de l’apprentissage de brodeuse. Une année supplémentaire était nécessaire pour l’obtention du diplôme de maîtresse brodeuse.
  • 1903 Vote de la loi sur l’organisation du Technicum qui définit cinq écoles en section techniques (mécanique, électrotechnique, construction, géomètre et arts décoratifs) et trois écoles-ateliers en section apprentissage (mécaniciens, tailleurs de pierre et maçons, menuisiers-ébénistes). La proposition d’un député d’instaurer une école de chimie industrielle n’est pas acceptée.
  • 1902 Le Technicum s’installe dans les locaux de la station laitière, transformée pour l’occasion.

Années 1910 - 1920

  • 1916-1918 Le Technicum connaît un pic d’effectif. Des internés français et belges de la première guerre mondiale viennent compenser les pertes d’effectifs causées par la mobilisation.
  • 1916 Création de la Caisse-maladie, obligatoire pour les étudiants et facultative pour les professeurs.
  • 1917 Création de la société d'étudiants, l'Activitas.
  • 1918 Création de l’Ecole de chefs de chantier (certificat fédéral de capacité de chefs de chantier, CFC).
  • 1919 Création de la Caisse de retraite des professeurs

Années 1930 - 1945

  • 1930 La crise économique des années 30 entraîne une baisse des effectifs. Les budgets des laboratoires et ateliers se resserrent.
  • 1945 Le certificat fédéral de capacité devient obligatoire pour entrer au Technicum.

Années 1950 - 1970

  • 1959 Création de la section de génie civil.
  • 1970-74 Construction du bâtiment au chemin du Musée.
  • 1974 Création de la section de chimie.
  • 1978 Nouvelle loi fédérale sur la formation professionnelle. Le Technicum cantonal devient l'Ecole d'ingénieurs de Fribourg, qui prendra, plus tard, le nom d’Ecole d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg. Les diplômes portent désormais le titre d’ingénieurs ETS ou d’architectes ETS.

Années 1980 - 1990

  • 1985 Création de la section d’informatique
  • 1991 L’Ecole d’ingénieurs et d’architectes se sépare de l’Ecole des métiers qui lui était affiliée depuis toujours. Ouverture de l'Ecole supérieure de cadres pour l'économie et l'administration (ESCEA) qui deviendra la Haute Ecole de Gestion (HEG).
  • Reconnaissance officielle par la Confédération de l’Ecole de chefs de chantier comme Ecole technique–ET. On parle désormais d’Ecole technique de la construction.
  • 1992 Création de la section de télécommunications.
  • 1993 Création et ouverture des 1ères classes de maturité professionnelle

Années 1995 - 1999

  • 1995 Le nouveau bâtiment de l'Ecole ouvre ses portes avec des équipements de pointe.
  • 1996 Entrée en vigueur de la loi sur les HES. Elle réforme le niveau tertiaire de la formation professionnelle et attribue de nouvelles tâches en matière de recherche appliquée et développement et de formation continue.
  • L'Ecole fête ses 100 ans
  • 1998 Création de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) dont l’Ecole d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg devient membre.

Début des années 2000

  • 2001 Création de la Haute école fribourgeoise de technique et de gestion (HEF-TG) qui regroupe l’Ecole d’ingénieurs et d’architectes et la Haute école de gestion.
  • 2002 L’Ecole d’ingénieurs et d’architectes s’organise en trois départements regroupant l’ensemble de ses filières :
    • Construction : architecture, génie civil, Ecole technique de la construction (ETC)
    • Technologies de l’information et de la communication : informatique, télécommunications
    • Technologies industrielles : chimie, génie électrique, génie mécanique
    • Création de trois instituts chargés de la Recherche appliquée et du Développement (Ra&D) :
    • Construction et Environnement
    • Technologies de l’information et de la communication
    • Technologies industrielles
  • 2004 Réforme du paysage de la formation, introduction du modèle de Bologne
  • 2006 Introduction des plans d’études de Bachelor
  • 2009 Introduction des plans d’études Master en ingénierie et en sciences de la vie
  • 2010 Création de l’institut de Chimie, location de locaux à Beauregard
  • 2011 Introduction des plans d’études Master en ingénierie du territoire
  • 2012 Location de locaux à la route de la Fonderie pour la filière d’architecture
  • 2013 Création de deux orientations en filière de télécommunications: « réseaux et sécurité » et « internet et communication », la Ra&D se réorganise en 10 nouveaux instituts.
  • 2015 L’école d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg prend le nom de Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR)

Dès 2018

  • 2018 L’Ecole technique de la construction fête ses 100 ans.
  • 2021 La Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg fêtera ses 125 ans.

Composition du Technicum en 1903

  • Ecole de mécanique
  • Ecole d’électrotechnique
  • Ecole de construction
  • Ecole de géomètres
  • Ecole des arts et décoratifs

Composition de l’Ecole d’ingénieurs et d’architectes en 1999

  • Architecture
  • Génie civil
  • Informatique
  • Télécommunications
  • Chimie
  • Génie électrique
  • Génie mécanique
  • Ecole technique de la construction (ETC)

Composition de l’Ecole d’ingénieurs et d’architectes en 2007

  • Département de la Construction et de l’environnement : architecture, génie civil, Ecole technique de la construction (ETC)
  • Département des Technologies de l’information et de la communication : informatique, télécommunications
  • Département des Technologies industrielles : chimie, génie électrique, génie mécanique

Composition de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg en 2015

7 filières

  • Architecture
  • Chimie
  • Génie civil
  • Génie électrique
  • Génie mécanique
  • Informatique
  • Télécommunications

1 école affiliée

  • Ecole technique de la construction (ETC)

10 instituts de recherche

  • ChemTech
  • ENERGY
  • HumanTech
  • iCoSys
  • iPrint
  • iRAP
  • iSIS
  • iTEC
  • SeSi

Composition de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg dès 2019

6 filières

  • Architecture
  • Chimie
  • Génie civil
  • Génie électrique
  • Génie mécanique
  • Informatique et systèmes de communication

1 école affiliée

  • Ecole technique de la construction (ETC)

10 instituts de recherche

  • ChemTech
  • ENERGY
  • HumanTech
  • iCoSys
  • iPrint
  • iRAP
  • iSIS
  • iTEC
  • SeSi
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales