ChemTech a optimisé un procédé existant développé à l’échelle du milligramme et de l’amener à plusieurs dizaines de grammes

Le centre de recherche appliqué CSEM participe à un projet européen dont le but est de développer des senseurs quantiques basés sur des vapeurs chaudes de rubidium ou de césium. Les résultats des recherches menées par ChemTech a permis d’optimiser un procédé existant développé à l’échelle du milligramme et de l’amener à plusieurs dizaines de grammes pour produire les quantités demandées par le CSEM. Les applications développées sur cette base touchent des marchés d’avenir comme domaine biomédical que le marché des voitures autonomes.

Découvrez le résultat de cette collaboration en vidéo! 

7 juillet 2021
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales