Collaboration réussie entre l'iRAP et l'Adolphe Merkle Institute pour le développement une cassette de purification industrialisable afin de détecter plus facilement la malaria.

Une nouvelle méthode de détection de la malaria est développée à l’Adolphe Merkle Institute (AMI) de Fribourg.

Cette méthode développée par le Dr. Jonas Pollard consiste à repérer dans un échantillon sanguin, une molécule nommée hémozoïne et produite par le parasite de la malaria.

L’hémozoïne est isolée des autres éléments du sang en faisant passer l’échantillon au travers différentes couches de filtre. Un premier prototype basique de la cassette de purification (Boîtier plastique) pouvant contenir les filtres et l’échantillon de sang a été réalisé par l’équipe du Dr. Pollard afin de valider la méthode. La cassette de purification en plastique est composée d’une pièce et d’un couvercle clipsé.


L’institut iRAP a soutenu la team de l’Adolphe Merkle Institute dans le développement d’une cassette de purification industrialisable. Le concept initial de la cassette a été complétement revu. L’objectif était de repenser le design afin de faciliter les manipulations lors du test et, ainsi, concevoir un design qui permettrait ensuite une fabrication économique en grande série via un procédé d’injection.


L’iRAP a pu apporter ses connaissances et son expertise spécifique pour le choix de la matière et dans le domaine des simulations rhéologiques afin de valider le design. Enfin un moule d’essai a été fabriqué et plusieurs milliers de cassettes de purification fonctionnelles ont été injectées.

Article en pdf


7 septembre 2021
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales