En bref

Structures

Fonds établissement (Smart Living Lab)

Institut ENERGY

Daia Zwicky
Répertoire des compétences

janvier 2023 - août 2025

Potentiel d'utilisation des bois feuillus dans la construction et leur apport à la stratégie énergétique Suisse 2050.

Depuis une vingtaine d'année, il y a une forte tendance d'utiliser du bois dans la construction des bâtiments, aussi promu par des stratégies net-zéro en tant que réponse aux défis de la réduction des émissions grises de la construction (carbone) – « Le bois c'est bine, le béton c'est mal».

Cependant, il faut s'attendre que les ressources suisses en bois résineux – actuellement utilisés quasi exclusivement – ne suffiront pas pour satisfaire la demande aux décennies à venir (il y a déjà aujourd'hui des importations assez élevées). Sera-t-il mieux d’augmenter encore les imports de bois résineux (et quels seront les effets écologiques y associés) ? Ou aura-t-on meilleur temps d'intensifier l'exploitation des ressources suisses, i.e. se tourner de plus en plus vers les bois feuillus ? 

L'utilisation des bois feuillus dans la construction montrent des défis bien différents des résineux. En effet, la fabrication d'éléments en bois feuillus demande plus de transformations et de colle que pour les résineux. En revanche, ils offrent aussi des caractéristiques structurales plus élevées, affectant ainsi les dimensions d'éléments, la performance des connexions structurales et encore les détails constructifs pour un réemploi potentiel. Ainsi, les quantités mises en œuvre devraient diminuer si on utilise des bois feuillus. En combinaison avec des transports réduits (car ressource locale), la construction en bois feuillus pourrait être plus favorable en termes de bilan carbone que l'import des bois résineux. 

Ce projet veut explorer les contributions potentielles aux objectifs de la stratégie énergétique 2050 d'une exploitation meilleure, voire maximale, des bois feuillus suisses dans la construction des bâtiments. Ou alors, quantifier la réponse à la question si la construction en bois peut résoudre les défis de la décarbonation à net-zéro, en prenant aussi compte des demandes d'autres utilisations (p.ex. mobilier, chaudière, papier etc.) dans la comparaison à l'offre potentielle de bois feuillus sur l'échelle temporelle et territoriale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites. Lire les mentions légales