Professeure Stefanie Schwab, chercheuse au sein de TRANSFORM donne des conseils de renovation dans le reportage de la TSR

Des délais qui s’allongent, des prix qui grimpent: c’est la réalité actuelle dans le monde de la construction. Alors que la tendance est à la rénovation énergétique, transformer sa maison peut aussi coûter plus cher. 

Alors qu'on parle beaucoup actuellement de rénovations énergétiques, doit-on s'attendre à ce que certains propriétaires reportent leurs projets du fait de surcoûts? "Non", estime Stefanie Schwab, chercheuse à la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg.

"Les gens se rendent compte qu'il y a un problème avec les énergies fossiles. Autant le gaz que le mazout sont des énergies qui sont en recul. La guerre (en Ukraine, ndlr) a aussi montré la pertinence de ne plus être dépendants de ces énergies."

Mais de manière plus générale, l’impact du porte-monnaie reste important. "Dans un bâtiment, une rénovation en entraîne souvent une autre", relève Stefanie Schwab. Quand on passe à une pompe à chaleur, il faudrait par exemple revoir en même temps l'enveloppe. La chercheuse prône un meilleur accompagnement. Elle suggère aussi une planification à l'échelle de quartiers: "On peut par exemple trouver des prix en commun pour plusieurs propriétaires qui ont le même type de bâtiment." 

Regarder le reportage entier sur PlayRTS

17 mai 2022