La qualité de l'air dans les espaces clos est aujourd’hui un enjeu important de santé publique. Constitué en 2022, l'Observatoire Romand et Tessinois de la Qualité de l’Air Intérieur (ORTQAI) a pour mission principale d’évaluer la qualité de l'air dans les bâtiments.

L’association réunit des partenaires privés et publics soucieux d’identifier les sources de pollution et les situations à risque, afin de proposer des actions et des recommandations pour un environnement intérieur sain. Elle est présidée par Joëlle Goyette Pernot, professeure au sein de l’Institut TRANSFORM de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR) et rattaché au Smart Living Lab. Sa première rencontre annuelle aura lieu le 23 novembre 2023 à Fribourg. Elle sera suivie d’une conférence accessible au public sur inscription payante sur le thème de la qualité de l’air dans les écoles.

L’air intérieur, un milieu qui mérite plus d’attention

En Suisse, nous passons en moyenne 80 à 90 % de notre temps dans des espaces clos et cette durée est encore plus élevée chez les populations les plus fragiles : jeunes enfants, personnes âgées et malades. Un environnement intérieur sain représente dès lors un enjeu de santé publique, auquel s’intéresse de près l'Observatoire Romand et Tessinois de la Qualité de l’Air Intérieur (ORTQAI), officiellement fondé le 22 octobre 2022. Selon la vision de son comité « il est primordial de surveiller la qualité de l’air l’intérieur, compte tenu des multiples sources de pollution, des pratiques constructives et des objectifs énergétiques actuels, dans un environnement global en grand changement ». L’association a pour mission d’observer la qualité de l’air dans divers lieux de vie comme les logements, les écoles, les bureaux ou encore les moyens de transports, afin de récolter des données scientifiques et de prévenir les situations à risque.

Un air sain dans les écoles – la journée 2023 de l’ORTQAI pour en parler

L’ORTQAI est une plateforme d’échanges qui rassemble de nombreux partenaires, dont l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et le Service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants (SABRA) du canton de Genève qui a d’ailleurs inscrit ce projet dans le cadre de son Plan de mesures sur les substances dangereuses dans l’environnement bâti 2018-2023 mais aussi des centres de recherche, des entreprises et bureaux d’études oeuvrant dans ce champ d’investigation. Un accent particulier est actuellement porté sur la qualité de l’air dans les écoles. Ce thème fera l’objet de la Journée 2023 de l’ORTQAI qui aura lieu le 23 novembre 2023 à Fribourg. L’observatoire est, par exemple, le partenaire scientifique privilégié du projet SCOL'AIR-FR dirigé par la HEIA-FR, qui ambitionne de mieux connaître la qualité de l’air dans les écoles primaires fribourgeoises grâce à quatre campagnes de mesures successives qui ont eu lieu entre l’automne 2021 et l’hiver 2023 dans une cinquantaine de salles de classe du canton, sachant que les capacités cognitives des enfants peuvent être affectées par des niveaux élevés de CO2.

Le Smart Living Lab, attentif à la qualité de l’environnement intérieur

Le Smart Living Lab encourage des recherches conjointes de la HEIA-FR et de l’EPFL sur la thématique des polluants atmosphériques et de leurs effets sur l’environnement intérieur, afin d’assurer la qualité durable du bâti en Suisse. Dans ce contexte, Joëlle Goyette Pernot, qui dirige le service technique romand sur le radon (croqAIR) en sa qualité de déléguée radon de l’OFSP pour la Suisse romande, collabore activement avec le professeur Dusan Licina, à la tête du Laboratoire de l’environnement construit orienté sur l’humain (HOBEL) de l’EPFL, pour une meilleure compréhension de la pollution de l’air dans les bâtiments et de son impact sur le confort humain.

En savoir plus

30 octobre 2023