Depuis l'ingénieur qui construit des machines de guerre, à la personne qui conçoit le monde de demain avec éthique environnementale et sociale, la profession d'ingénieur-e a bien changé.

Pour imaginer les solutions du futur, il faut un esprit créatif, capable de prendre du recul et de se nourrir des disciplines complémentaires comme les sciences humaines et sociales, la culture, les langues ou encore l’art. 

Léonie Marchand, étudiante en génie mécanique et ambassadrice pour ingénieuse.ch présente un aspect peu connu des métiers de l'ingénierie : l'ouverture aux aspects autres que la technique

Vers l'article

Portrait de Léonie Marchand

25 mars 2021

Indem Sie die Website weiterhin nutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu, um die Nutzererfahrung zu verbessern und Besucherstatistiken zur Verfügung zu stellen. Rechtliche Hinweise lesen